Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 septembre 2012

agro-alimentaire, industrie automobile... Merci Bruxelles !

On a beaucoup parlé de la faillite du groupe Doux, l'activité ne sera que partiellement sauvée. PSA à Rennes, inquiétude chez Tompson à Angers, la liste s'allonge des entreprises qui rament. Ou sont passées les fanfaronades électoralistes ?

On voit bien que François Hollande et Jean-Marc Ayrault poursuivent exactement la même politique que leurs prédecesseurs : Augmenter sans cesse les charges et les contraintes règlementaires pesant sur les entreprises tout en ouvrant sans cesse le marché à toujours plus de concurence étrangère.

Autant demander à Laure et Florent Manaudou de nager aux JO avec l'armure du roi René !

Haut Anjou 14.09.12.JPGUne à une, les entreprises craquent et les travailleurs étouffent. A l'opposé des internationales ultra-libérales ou socialistes, La solution c'est le patriotisme économique :

1 - faire confiance aux entreprises

2- s'affranchir du cartel bancaire qui commande à la commission européenne

3- restaurer la préférence nationale et européenne

4- réguler les échanges internationaux

Les commentaires sont fermés.