Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 octobre 2012

Profanations en Mayenne

C'est désormais la règle : Dès qu'un incident est susceptible d'être interprété comme un signe de malveillance à l'égard des cultes juifs ou musulmans, les politiques de tous poils et prescripteurs d'opinion surenchérissent de condamnations et de lamentations. En revanche, tout ce qui vise le peuple français dans sa chair comme dans son âme n'a droit qu'à une totale indifférence quand ce n'est pas une occasion supplémentaire de le brimer. En Mayenne comme partout, les profanations visent en premier lieu les lieux de culte Chrétiens, qui s'en soucie ?

Les français aussi ont droit au respect. Mais que font-ils pour se faire respecter ?

L'histoire nous enseigne que c'est de l'intérieur que s'effondrent les civilisations. Si les élites ne bronchent pas, que vienne la réaction populaire !

Les commentaires sont fermés.