Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 novembre 2012

Le garde des sceaux pour la dépénalisation des tournantes ?

C'est en tous cas la ce qu'on peut conclure de son propos visant à défendre son projet de loi visant à détruire l'institution du mariage :  « Notre société évolue. Nous ne faisons qu'ajuster le droit à une réalité sociale et humaine. » 

Nous croyons nous que la loi a vocation à exprimer le droit, pas à l'inventer.

Les commentaires sont fermés.