Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 mars 2013

Débordements de la manif pour tous : ce que j'ai vu

« Je compte personnellement parmi les 98 interpellés de la manif pour tous de dimanche. J’ai été retenu d’environ 16h à 20h35. Durant ces quelques heures, j’ai dû décliner trois fois mon identité mais on ne m’a signifié à aucun moment les faits qui m’étaient reprochés. Mes compagnons d’infortune étaient pour la plupart dans le même flou que moi : De braves manifestants qui s’étaient retrouvés pris au piège d’un cordon de sécurité qui craque et se referme. Hommes de tous âges et de toutes conditions sociales, paisibles et parfaitement courtois.  Notre seule inquiétude à vrai dire était de savoir à quelle heure nous serions relâchés. Les policiers nous rassuraient sur ce sujet : « Ne vous en faites pas, nous ne vous garderons pas longtemps ». Pour ma part, j’ai parié qu’on ne nous relâcherait pas avant 20h pour pouvoir annoncer de nombreuses interpellations au JT. Cela n’a pas loupé : Un peu après 20h30, nous avons été relâchés sans même avoir été entendus. Seuls quelques uns sont restés en garde à vue pour des faits sans gravité dont plusieurs mineurs.

A l’évidence, les gendarmes et policiers étaient tendus de se voir pareillement débordés, mais ils étaient sans aucune inquiétude quant à la réelle violence des personnes qu’ils avaient en face d’eux. Ce n’en était que plus frustrant d’être ainsi enfermés plutôt que d’être encore dans la rue, mais nous y retournerons.

 Voilà ce que j'ai vécu et vu dimanche, loin des mensonges de monsieur Valls et des fantasmes de madame Barjot."

Matthieu MAUTIN

20 mars 2013

Le printemps, c'est maintenant !

Dimanche 24 mars, ne manquez pas le
coup d'envoi du printemps des familles !

Ce ne sont pas les giboulées qui vont nous décourrager.

16 mars 2013

Défense du mariage : plus haut et plus fort !

Pour réaliser leur hold-up sur le mariage, Les socialistes utilisent des méthodes dignes des régimes totalitaires au motif que François Hollande aurait soi-disant été mandaté par le peuple français pour cela.

Rappelons que c'est faux : François hollande, pour ratisser large, avait effacé ce projet de sa profession de foi entre les deux tours.

La mobilisation n'en est que plus légitime et nécessaire.

Dans la plus part des villes, il y a des cars de la manif pour tous.

13 mars 2013

Bioéthique

 Invité de l'Association de l'AMRV, le docteur Dickès donnera une conférence

Le mardi 19 mars 2013 à 20h30

Au 33 rue du vieux Saint Louis (au 1er étage)

L'ultime transgression

11 mars 2013

Pour la défense des auto-entrepreneurs

Avec son chiffre d'affaires plafonné, son exonnération de TVA et son taux unique de cotisation sociale obligatoire, la formule "autoentrepreneur"mise en place par Sarkozy n'est qu'un rafraichissement du "régime micro" plus ancien. Pour les entreprises (surtout naissantes) Tout ce qui va dans le sens d'un allègement des formalités est bon.

C'est pourquoi on ne peut que s'étonner que monsieur Chevrollier parte en guerre contre les "auto-entrepreneurs" du bâtiment, relayant en cela une campagne de calomnie menée de longue date par certaines organisations professionnelles patronales pas très indépendantes qui disputent en cela la palme du conservatisme à la CGT.

Le mystère de l'affaire, c'est que c'est précisément là ou le régime est le plus entravé qu'il est le plus attaqué. En effet, il est pénalisant d'être exonéré de TVA dans un secteur dont l'activité est soutenue par le maintien du taux réduit de TVA. Il est aussi pénalisant d'avoir un chiffre d'affaire plafonné dans une activité qui nécessite du matériel lourd. Le régime autoentrepreneur n'est donc viable dans le bâtiment que pour des cas spécifiques rarissimes.

On peut donc se poser des questions : Cette charge contre les autoentrepreneurs du bâtiment vise-t-elle une ènième diversion en sacrifiant un bouc émissaire facile ou est-elle un signe annonciateur de la fin du taux réduit de TVA ?

01 mars 2013

Bientôt l'appel du muezzin à Pouancé et Sablé sur Sarthe ?

L'islamisation de notre vieille europe avance à grands pas. Après les menus Hallal pour tous, c'est au tour de l'appel à la prière dans la rue. Bientôt la Charia pour tous ?

"Il n’est pas tout à fait anormal pour une communauté de croyants de solliciter des lieux de culte pour prier : puis, le pas étant fait, d’exiger des ajustements relatifs à la pratique du culte, tel l’appel à la prière.
(...). Ces revendications font progresser le processus d’islamisation de l’Occident chrétien. Le problème se règle donc en amont : ils faut faire cesser cette immigration de masse qui déstabilise l’équilibre culturel, mais de moins en moins homogène, de notre vieux continent…" source

 

26 mars 2013

Débordements de la manif pour tous : ce que j'ai vu

« Je compte personnellement parmi les 98 interpellés de la manif pour tous de dimanche. J’ai été retenu d’environ 16h à 20h35. Durant ces quelques heures, j’ai dû décliner trois fois mon identité mais on ne m’a signifié à aucun moment les faits qui m’étaient reprochés. Mes compagnons d’infortune étaient pour la plupart dans le même flou que moi : De braves manifestants qui s’étaient retrouvés pris au piège d’un cordon de sécurité qui craque et se referme. Hommes de tous âges et de toutes conditions sociales, paisibles et parfaitement courtois.  Notre seule inquiétude à vrai dire était de savoir à quelle heure nous serions relâchés. Les policiers nous rassuraient sur ce sujet : « Ne vous en faites pas, nous ne vous garderons pas longtemps ». Pour ma part, j’ai parié qu’on ne nous relâcherait pas avant 20h pour pouvoir annoncer de nombreuses interpellations au JT. Cela n’a pas loupé : Un peu après 20h30, nous avons été relâchés sans même avoir été entendus. Seuls quelques uns sont restés en garde à vue pour des faits sans gravité dont plusieurs mineurs.

A l’évidence, les gendarmes et policiers étaient tendus de se voir pareillement débordés, mais ils étaient sans aucune inquiétude quant à la réelle violence des personnes qu’ils avaient en face d’eux. Ce n’en était que plus frustrant d’être ainsi enfermés plutôt que d’être encore dans la rue, mais nous y retournerons.

 Voilà ce que j'ai vécu et vu dimanche, loin des mensonges de monsieur Valls et des fantasmes de madame Barjot."

Matthieu MAUTIN

20 mars 2013

Le printemps, c'est maintenant !

Dimanche 24 mars, ne manquez pas le
coup d'envoi du printemps des familles !

Ce ne sont pas les giboulées qui vont nous décourrager.

16 mars 2013

Défense du mariage : plus haut et plus fort !

Pour réaliser leur hold-up sur le mariage, Les socialistes utilisent des méthodes dignes des régimes totalitaires au motif que François Hollande aurait soi-disant été mandaté par le peuple français pour cela.

Rappelons que c'est faux : François hollande, pour ratisser large, avait effacé ce projet de sa profession de foi entre les deux tours.

La mobilisation n'en est que plus légitime et nécessaire.

Dans la plus part des villes, il y a des cars de la manif pour tous.

13 mars 2013

Bioéthique

 Invité de l'Association de l'AMRV, le docteur Dickès donnera une conférence

Le mardi 19 mars 2013 à 20h30

Au 33 rue du vieux Saint Louis (au 1er étage)

L'ultime transgression

11 mars 2013

Pour la défense des auto-entrepreneurs

Avec son chiffre d'affaires plafonné, son exonnération de TVA et son taux unique de cotisation sociale obligatoire, la formule "autoentrepreneur"mise en place par Sarkozy n'est qu'un rafraichissement du "régime micro" plus ancien. Pour les entreprises (surtout naissantes) Tout ce qui va dans le sens d'un allègement des formalités est bon.

C'est pourquoi on ne peut que s'étonner que monsieur Chevrollier parte en guerre contre les "auto-entrepreneurs" du bâtiment, relayant en cela une campagne de calomnie menée de longue date par certaines organisations professionnelles patronales pas très indépendantes qui disputent en cela la palme du conservatisme à la CGT.

Le mystère de l'affaire, c'est que c'est précisément là ou le régime est le plus entravé qu'il est le plus attaqué. En effet, il est pénalisant d'être exonéré de TVA dans un secteur dont l'activité est soutenue par le maintien du taux réduit de TVA. Il est aussi pénalisant d'avoir un chiffre d'affaire plafonné dans une activité qui nécessite du matériel lourd. Le régime autoentrepreneur n'est donc viable dans le bâtiment que pour des cas spécifiques rarissimes.

On peut donc se poser des questions : Cette charge contre les autoentrepreneurs du bâtiment vise-t-elle une ènième diversion en sacrifiant un bouc émissaire facile ou est-elle un signe annonciateur de la fin du taux réduit de TVA ?

01 mars 2013

Bientôt l'appel du muezzin à Pouancé et Sablé sur Sarthe ?

L'islamisation de notre vieille europe avance à grands pas. Après les menus Hallal pour tous, c'est au tour de l'appel à la prière dans la rue. Bientôt la Charia pour tous ?

"Il n’est pas tout à fait anormal pour une communauté de croyants de solliciter des lieux de culte pour prier : puis, le pas étant fait, d’exiger des ajustements relatifs à la pratique du culte, tel l’appel à la prière.
(...). Ces revendications font progresser le processus d’islamisation de l’Occident chrétien. Le problème se règle donc en amont : ils faut faire cesser cette immigration de masse qui déstabilise l’équilibre culturel, mais de moins en moins homogène, de notre vieux continent…" source