Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 janvier 2014

L'Etat proxénète

"Les clients ayant recours à la prostitution d’une personne majeure pourront écoper d’une contravention de de 1 500 euros. En cas de récidive, la sanction sera désormais un délit puni de 3 750 euros d’amende." (source)

Comme l'a relevé Philippe Bouvard, le gouvernement a réussi à punir d'amende les clients d'une profession légale. Que la prostitution soit un fléau moral, cela va de soi.  Mais il faut bien dire que lorsqu'on défend l'avortement au nom du "droit à disposer de son corps", qu'on soutient l'utilisation de la vie humaine comme support d'expérimentation scientifique,  cela devient compliqué de prétendre condamner le commerce de l'activité sexuelle.

Au fond, la seule chose qui intéresse le gouvernement n'est que de prélever son tribut sonnant et trébuchant...

Les commentaires sont fermés.