Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 novembre 2014

Pour un droit fondemmental à la vie

Aucun des deux députés du FN n'ont voté contre l'affirmation du Droit fondamental à l'avortement. Même à l'UDI, il y a eu plus courageux. Marion Maréchal se justifie ainsi : "en érigeant l’ivg en droit fondamental, la logique juridique voudrait que petit à petit toutes ces mesures soient supprimées comme une entrave au respect de ce « droit ». Cela je dois en alerter mes concitoyens et le dénoncer." (source)

Alerter et dénoncer, mais sans s'opposer ?

"Durant 40 ans, les fanatiques de l'IVG ont entrepris d'habituer les consciences à l’abominable, de changer les mots pour tromper les intelligences, d'asservir les volontés.

A l'inverse, le Parti de la France s'engage à remplacer la législation sur l’avortement par une législation de protection de la mère de famille et de protection de l’enfant. Celle-ci permettrait de tourner définitivement le dos à une véritable culture de mort au profit de l'accueil de la vie." (source).

Normalisation, que de crimes sont commis en ton nom !

Les commentaires sont fermés.