Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 mai 2015

Libérer la région du socialisme

L'élection régionale sera-t-elle l'occasion pour notre région de se débarrasser du socialisme ? Bruno Retailleau y semble déterminé. On ne demande qu'à le croire mais chacun sait bien qu'il y a loin des annonces de pré-campagne aux actes concrets. Si l'entente UDI-UMP est faite, reste à savoir si c'est pour pérenniser les appareils politiciens décatis ou pour initier un vrai renouveau politique sur un socle de valeurs authentiques.

 Rejoignez le parti de la France !

 

09 mai 2015

Les noms des coupables

Faire de l'avortement un "droit fondamental", ce rêve de psychopathe est devenu réalité le 26 novembre dernier.

Depuis la brèche ouverte par la loi Veil en 1975, la déchirure n'a fait que croître au coeur de la société française : De la dépénalisation on est passé à la protection (création du délit d'entrave) puis au droit. Nous voici au stade de l'élévation solennelle au stade de "droit fondamental".

Vous trouverez ici le nom des auteurs de cette ignominie. On ne sera pas surpris d'y trouver le nom de Jean Léonetti. Nul doute que celui-ci brûle du désir de voir également l'euthanasie élevé à la même dignité.

Rappelons que le Parti de la France propose lui l'affirmation solennelle du droit fondamental à la vie.

08 mai 2015

La faute politique de Marine Le Pen

Elle l'a fait. Depuis des années, tous les commentateurs guettaient l'instant ou elle allait "tuer le père".  tous les courtisans jouaient leur plan de carrière sur ce pari. Du "carré" est enfin venu l'ordre de larguer les amarres... vogue la galère sur les eaux fangeuses des lobbies.

Dans n'importe quelle entreprise, la superposition hiérarchique de deux générations est source de conflit. La faute de Marine n'est donc pas de se trouver en conflit avec son père. La faute de Marine n'est même pas d'avoir radicalement changé de cap puisqu'elle n'a jamais dissimulé sa doctrine personnelle hédoniste, révolutionnaire, républicaine et socialisante. Seuls les aveugles ne n'auront pas vu venir.

Sa faute politique et morale est d'avoir utilisé à son profit l'arme de la diabolisation. L'ignoble Marine utilise le "détail" pour faire taire Le Pen au moment ou il ouvre les yeux et élève enfin la voix contre la subversion de son parti par une clique d'opportunistes qui détestent nos valeurs.

Il s'agit d'un évènement majeur qui aura de lourdes conséquences sur l'échiquier politique : Les révolutions n'apparaissent que lorsqu'elles sont accomplies, les FN est donc un outil perdu. Fort heureusement, la vie continue et le combat militant aussi, avec le Parti de la France.

 

22 mai 2015

Libérer la région du socialisme

L'élection régionale sera-t-elle l'occasion pour notre région de se débarrasser du socialisme ? Bruno Retailleau y semble déterminé. On ne demande qu'à le croire mais chacun sait bien qu'il y a loin des annonces de pré-campagne aux actes concrets. Si l'entente UDI-UMP est faite, reste à savoir si c'est pour pérenniser les appareils politiciens décatis ou pour initier un vrai renouveau politique sur un socle de valeurs authentiques.

 Rejoignez le parti de la France !

 

09 mai 2015

Les noms des coupables

Faire de l'avortement un "droit fondamental", ce rêve de psychopathe est devenu réalité le 26 novembre dernier.

Depuis la brèche ouverte par la loi Veil en 1975, la déchirure n'a fait que croître au coeur de la société française : De la dépénalisation on est passé à la protection (création du délit d'entrave) puis au droit. Nous voici au stade de l'élévation solennelle au stade de "droit fondamental".

Vous trouverez ici le nom des auteurs de cette ignominie. On ne sera pas surpris d'y trouver le nom de Jean Léonetti. Nul doute que celui-ci brûle du désir de voir également l'euthanasie élevé à la même dignité.

Rappelons que le Parti de la France propose lui l'affirmation solennelle du droit fondamental à la vie.

08 mai 2015

La faute politique de Marine Le Pen

Elle l'a fait. Depuis des années, tous les commentateurs guettaient l'instant ou elle allait "tuer le père".  tous les courtisans jouaient leur plan de carrière sur ce pari. Du "carré" est enfin venu l'ordre de larguer les amarres... vogue la galère sur les eaux fangeuses des lobbies.

Dans n'importe quelle entreprise, la superposition hiérarchique de deux générations est source de conflit. La faute de Marine n'est donc pas de se trouver en conflit avec son père. La faute de Marine n'est même pas d'avoir radicalement changé de cap puisqu'elle n'a jamais dissimulé sa doctrine personnelle hédoniste, révolutionnaire, républicaine et socialisante. Seuls les aveugles ne n'auront pas vu venir.

Sa faute politique et morale est d'avoir utilisé à son profit l'arme de la diabolisation. L'ignoble Marine utilise le "détail" pour faire taire Le Pen au moment ou il ouvre les yeux et élève enfin la voix contre la subversion de son parti par une clique d'opportunistes qui détestent nos valeurs.

Il s'agit d'un évènement majeur qui aura de lourdes conséquences sur l'échiquier politique : Les révolutions n'apparaissent que lorsqu'elles sont accomplies, les FN est donc un outil perdu. Fort heureusement, la vie continue et le combat militant aussi, avec le Parti de la France.