Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 août 2015

Heureusement qu'il y a des fous de ce genre

Plusieurs fois par an, on nous ressert des sermons sur un patriotisme qui consisterait à mourir pour les autres. Très loin de ces utopies, notre patriotisme à nous consiste à vivre pour les nôtres. Ce patriotisme là n'est pas récompensé par une médaille, nous risquons même les foudres de la "justice" du régime.

Heureusement, il y a encore en France des gens suffisamment fous pour défendre leurs biens, leurs proches leurs vies. S'il n'y avait plus quelques fous de ce genre, le métier de gangster serait celui qui présente le moins de risque.

La place de Philippe n'est pas en prison !

Les commentaires sont fermés.