Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 novembre 2015

Election régionale

Le dépôt des listes de candidats pour l'élection régionale est clôt. Ce qui saute aux yeux en Pays de la Loire c'est l'absence de liste écologiste à droite. En vertu de son antériorité, il revenait au MEI de prendre l'initiative d'une large entente sur des propositions précises. Hélas ses dirigeants ont manqué d'audace. le MEI offre donc le monopole de l'écologie à EELV et laisse l'électorat de droite démunis face aux bétonneurs et aux spéculateurs du mondialisme.

Ce fait est d'autant plus regrettable que la région est par excellence l'échelon institutionnel ou la convergence écologiste aurait été possible et utile. En effet, Compte tenu de l'emprise du territoire et des compétences du conseil régional, il était possible d'opérer une vraie convergence écologiste de proximité entre des formations qui par ailleurs divergent sur d'autres sujets.

Dans ce contexte, le Parti de la France appelle les électeurs à exiger de tous les candidats des engagements forts et précis relativement à ce sujet.

- Protéger et restaurer les paysages

- Reconquérir les équilibres naturels sur tout le territoire et pas seulement sur des zones sanctuarisées

- favoriser les circuits courts la diversification des activités

- Valoriser la famille comme cadre naturel d'accueil de la vie humaine.

Il va de soi qu'en conséquence, le parti de la France refuse catégoriquement le projet d'aéroport onéreux, inutile et nuisible à NDDL.

De manière plus générale, il est urgent de relever le défi d'une écologie authentique qui exige au titre de la cohérence de défendre le droit à la vie et les droits du peuple français.

Les commentaires sont fermés.