Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 février 2015

Vous avez dit islamophobie ?

Haut Anjou 20 02 2015.jpgLettre ouverte à monsieur Mjide ALLIOUI :

 Monsieur le président,

 J’ai lu avec intérêt votre point de vue exposé dans les colonnes du Haut Anjou. Je vous adresse par la présente une réponse point par point, le dialogue étant  nécessairement fait d’échanges entre points de vue différents.

 Tout d’abord, vous dites que « Le terroriste Danois n’a rien à voir avec l’Islam » du fait qu’il « sortait de prison, n’avait rien dans la tête, se droguait ». Mon sentiment est au contraire que, déraciné et noyé dans une société profondément décadente dont il était imbibé jusqu’à la mœlle (illustration paradoxale d’une certaine forme d’intégration), il s’est tourné comme vers une planche de salut vers une identité fantasmée, ce qui s’est concrétisé dans l’action révolutionnaire islamiste. « Les bonnes œuvres dissipent les mauvaises » (Sourate 11.114). Cet homme était donc bien lié à l’Islam. Le nier, c’est esquiver la réalité… ce qui ne peut jamais durer longtemps car les faits sont têtus.

 

Vous dites : « Les terroristes ont revendiqué leur barbarie au nom d’Allah mais le Coran nous interdit de tuer, pas même un insecte. » mais le Coran n’enseigne-t-il pas que les chrétiens sont moins que des insectes ? "Les pires êtres de la création » (SourateS.98, 6).

 Vous citez le verset « Celui qui tue une âme, c’est comme s’il a tué l’humanité entière ». Vous ne pouvez pas ignorer les innombrables exaltations du meurtre et de la violence contenus dans le Coran. La sourate 9 est particulièrement limpide mais il y en a d’autres.

 Sincèrement, je trouve difficile de croire que le Coran porte un message de paix quand on lit :

- "Combattez les infidèles et soyez durs envers eux" (S. 9, 123).

- "Egorgez les non musulmans où vous les trouverez, Attrapez les, assiégez les et tendez leur des pièges", (S. 9, 5)

Des versets de ce type, il en existe des dizaines, vous le savez sans doute  mieux que moi.

 La suite de votre propos n’est pas plus rassurant car vous distinguez les musulmans des « citoyens ordinaires ». Cette formulation ne trahit-elle pas la prétention à une certaine supériorité ?

 Je déplore avec vous le climat de tension qui règne autour de l’Islam, mais reconnaissez qu’il y a pour le moins matière à s’inquiéter.

 Vous affirmez encore que « ceux qui ont commis ces atrocités méconnaissent totalement l’Islam » Encore une fois, vous fermez les yeux sur le fait qu’ils trouvent une justification morale dans le coran. Peut-être préférez-vous les masquer, les oublier et les faire oublier car ils vous font sincèrement peur. Hélas en jetant dans l’ombre des pans entiers de enseignements de l’Islam, vous n’ajoutez que des ténèbres aux ténèbres. Ne seriez-vous pas vous-même islamophobe ? 

 

Car phobie signifie peur. Et face à la peur, on est souvent tenté de fermer les yeux : peur sincère ou calcul ? Vous seul savez. Mais comprenez que tous vos efforts visibles pour dissimuler le péril de la violence islamique ne sont pas de nature à rassurer le peuple profondément pacifique qu’est le peuple français.

 Aussi je vous invite à ouvrir les yeux. « Ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait. » Profonde sagesse de l’incarnation divine. Voilà seul antidote à la violence. La lumière de cette révélation est le « sésame » de notre art de vivre ensemble Français. 

 Veuillez croire, monsieur le président, à mes sentiments les meilleurs.

 

Matthieu MAUTIN

12 janvier 2013

La douceur angevine...

Avenue Pasteur en plein centre ville vers 11h00 une femme de 54 ans a été égorgée par un "homme de 30 ans originaire du Soudan". (plus d'infos ici.)

Cela se passe de commentaire.

20 décembre 2012

Immigration : La facture s'alourdit sans cesse

Même Jean Arthuis, président centriste du conseil général s'en préoccupe.

On se prend à rêver : Les centristes ouvriraient-ils les yeux ? Monsieur Arthuis sera-t-il assez cohérent pour reconnaitre sa part de responsabilité et celle des gouvernements qu'il a soutenu ? Pas du tout : Il déplore seulement le manque de moyens consacré à l'accueil des immigrés dans notre département !

18 décembre 2012

naturalisations : l'arbre qui cache la forêt

"cette année, en Mayenne, 73 personnes ont obtenu la nationalité française."

D'après l'INSEE (à l'échelle nationale), la naturalisation ne concerne que la moitié des octrois de nationalité française, l'autre moitié étant accordée sur simple formalité administrative... En outre, l'article ne précise pas si ces nouveaux citoyens français ont répudié leur nationalité d'origine... Car aussi étrange que cela puisse paraître, La loi française n'exige pas qu'un étranger, en devenant français, renonce à sa nationalité d'origine. (Les chiffres officiels de la double-nationalité sont ici.)

A l'inverse du gouvernement actuel, le Parti de la France défend, une refonte du code de la nationalité qui doit être basé sur la transmission de la nationalité par la filiation et son acquisition fondée sur le seul mérite.

13 octobre 2012

Les kosovars au Kosovo

 A Mayenne, des personnes s’opposent  à l’application de la loi sur le séjour irrégulier dans notre pays.

  Les Kosovars réfugiés n’ont plus de raison de demeurer sur le territoire français. Leur jeune Etat a besoin d’eux. Venus d’une terre déchirée par la guerre, leur place est parmi leurs compatriotes pour reconstruire leur propre pays.
 
Le parti de la France dénonce l’aveuglement de ceux qui se font, malgré leurs bonnes intentions, les idiots utiles de « l’esclavage moderne ». Cet esclavage moderne s'enracine dans la misère économique et sociale issue de la dérégulation du commerce international, la ruine des communautés naturelles et le déferlement de l’immigration. 

01 octobre 2012

La fameuse question du voile

le voile.jpgD'après vous, lequel de ces deux voiles, est-il  le plus urgent de retirer ?

18 septembre 2012

Prise d'otage

"Le 4 mai dernier, plus de deux cents migrants et demandeurs d'asile investissent la résidence du Parc, à Pacé, près de Rennes. Une ancienne résidence pour personnes âgées, dont les locaux sont vacants depuis plusieurs mois." l'article entier ici.

Qui paiera les factures ? Quelqu'un a laché le mot : "Nous ne sommes qu'un tier pris en otage". Pris en otage par les immigrés clandestins ou au moyen de ces clandestins par des négriers sans scrupules ? La question se pose.

Quoi qu'il en soit une chose est sûre, c'est que les honnêtes citoyens n'ont pas fini de payer l'addition.

28 mars 2012

L'islamisation va bon train : résignation ou réaction ?

En Mayenne, l'islam est moins présent qu'en beaucoup d'autres départements, ce qui ne veut pas dire que ce phénomène ne nous concerne pas, la preuve ici. Si l'islam est encore discret chez nous, c'est qu'il est encore largement minoritaire. Si nos compatriotes s'inquiètent de plus en plus de ce qu'ils découvrent, ce n'est pas que l'islam a changé mais c'est qu'il devient majoritaire dans de nombreuses villes et départements autour de nous.

Les récents évènements de Toulouse viennent de jeter un jour cruel sur la réalité de la menace terroriste en France (voir ici), Dans la sphère politico-médiatique beaucoup incriminent un fanatique marginal. Il semble pourtant évident aux spécialistes que "le cas Merah" n'est pas un accident :

"La version intégriste représente une interprétation possible du texte fondateur lui-même ainsi que de son expression dans l'histoire. Ce point de vue serait même le plus proche de la vérité du texte. (...) Il convient, par conséquent, de rappeler l'existence d'accords fondamentaux, avec des divergences sur la seule action politique, entre cet islam intégriste et l'islam "de tout le monde". Sur le fond, les deux islams se retrouvent : la cité terrestre doit préparer la cité céleste, la parole incréee de Dieu définit les droits de Dieu et ceux des hommes, pour la restauration de l'ordre divin  et naturel le musulman est tenu par un "devoir de violence", qu'on ne peut nommer autrement et qui se manifeste notamment par la loi pénale (hudûd) et la théorie du djihâd. (source)

Une telle anaylse ne peut que donner des raisons de s'inquiéter de la marée islamique, même en Mayenne !

MM.