Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 février 2015

Vous avez dit islamophobie ?

Haut Anjou 20 02 2015.jpgLettre ouverte à monsieur Mjide ALLIOUI :

 Monsieur le président,

 J’ai lu avec intérêt votre point de vue exposé dans les colonnes du Haut Anjou. Je vous adresse par la présente une réponse point par point, le dialogue étant  nécessairement fait d’échanges entre points de vue différents.

 Tout d’abord, vous dites que « Le terroriste Danois n’a rien à voir avec l’Islam » du fait qu’il « sortait de prison, n’avait rien dans la tête, se droguait ». Mon sentiment est au contraire que, déraciné et noyé dans une société profondément décadente dont il était imbibé jusqu’à la mœlle (illustration paradoxale d’une certaine forme d’intégration), il s’est tourné comme vers une planche de salut vers une identité fantasmée, ce qui s’est concrétisé dans l’action révolutionnaire islamiste. « Les bonnes œuvres dissipent les mauvaises » (Sourate 11.114). Cet homme était donc bien lié à l’Islam. Le nier, c’est esquiver la réalité… ce qui ne peut jamais durer longtemps car les faits sont têtus.

 

Vous dites : « Les terroristes ont revendiqué leur barbarie au nom d’Allah mais le Coran nous interdit de tuer, pas même un insecte. » mais le Coran n’enseigne-t-il pas que les chrétiens sont moins que des insectes ? "Les pires êtres de la création » (SourateS.98, 6).

 Vous citez le verset « Celui qui tue une âme, c’est comme s’il a tué l’humanité entière ». Vous ne pouvez pas ignorer les innombrables exaltations du meurtre et de la violence contenus dans le Coran. La sourate 9 est particulièrement limpide mais il y en a d’autres.

 Sincèrement, je trouve difficile de croire que le Coran porte un message de paix quand on lit :

- "Combattez les infidèles et soyez durs envers eux" (S. 9, 123).

- "Egorgez les non musulmans où vous les trouverez, Attrapez les, assiégez les et tendez leur des pièges", (S. 9, 5)

Des versets de ce type, il en existe des dizaines, vous le savez sans doute  mieux que moi.

 La suite de votre propos n’est pas plus rassurant car vous distinguez les musulmans des « citoyens ordinaires ». Cette formulation ne trahit-elle pas la prétention à une certaine supériorité ?

 Je déplore avec vous le climat de tension qui règne autour de l’Islam, mais reconnaissez qu’il y a pour le moins matière à s’inquiéter.

 Vous affirmez encore que « ceux qui ont commis ces atrocités méconnaissent totalement l’Islam » Encore une fois, vous fermez les yeux sur le fait qu’ils trouvent une justification morale dans le coran. Peut-être préférez-vous les masquer, les oublier et les faire oublier car ils vous font sincèrement peur. Hélas en jetant dans l’ombre des pans entiers de enseignements de l’Islam, vous n’ajoutez que des ténèbres aux ténèbres. Ne seriez-vous pas vous-même islamophobe ? 

 

Car phobie signifie peur. Et face à la peur, on est souvent tenté de fermer les yeux : peur sincère ou calcul ? Vous seul savez. Mais comprenez que tous vos efforts visibles pour dissimuler le péril de la violence islamique ne sont pas de nature à rassurer le peuple profondément pacifique qu’est le peuple français.

 Aussi je vous invite à ouvrir les yeux. « Ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait. » Profonde sagesse de l’incarnation divine. Voilà seul antidote à la violence. La lumière de cette révélation est le « sésame » de notre art de vivre ensemble Français. 

 Veuillez croire, monsieur le président, à mes sentiments les meilleurs.

 

Matthieu MAUTIN

12 février 2015

Contre l'islam, la laïcité est inopérante

Le journaliste Virginie RIVA a voulu comprendre le choix des femmes qui se convertissent à l'islam : La conclusion ne laisse pas de place au doute. L'islam vient combler un vide dans leur vie. L'Islam leur apparaît en effet comme l'antidote à une société individualisée et vide de sens. On notera également l'importance des rites dans la construction d'une identité.

Extrait d'une interview pour Le Point :

Quelles sont les raisons qui peuvent pousser une femme à se convertir ? "J'ai retrouvé sur le terrain ce que décrivent les sociologues des religions. Il y a, bien entendu, la rencontre amoureuse. Même si la conversion n'est pas obligatoire, il peut y avoir la pression de la belle-famille qui va encourager cette conversion. Il peut aussi y avoir la proximité avec des musulmans. Il y a un attrait pour le rituel du ramadan, qui revient dans tous les témoignages. C'est un moment marquant dans les parcours, un moment de communion et de tradition. Ces instants de piété peuvent sembler attirants pour des femmes qui recherchent la chaleur d'une communauté. Et puis il y a, même si l'expression peut effrayer, la quête de sens. C'est une démarche de foi, une quête spirituelle. Et enfin, la quête de règles est parfois une motivation forte. L'islam est une religion qui encadre énormément."

Bref, si le peuple Français ne se réapproprie pas son héritage chrétien, il deviendra musulman. C'est aussi simple que cela.

 

23 décembre 2014

MAURRAS prophète

A l'heure ou les français commencent à ouvrir les yeux sur la réalité du risque djiadiste en France, il est bon de redécouvrir que certains esprits éclairés tirent la sonnette d'alarme depuis fort longtemps. On se souvient des lettres de Charles de Foucault à son ami René Bazin (ici). Moins connu est la tribune de Charles Maurras, publiée à l'occasion de l'inauguration de la Grande mosquée de Paris.

C'était il y a presque un siècle. Maurras, concluait ainsi : "Fasse le ciel que nous n’ayons pas à le payer avant peu et que les nobles races auxquelles nous avons dû un concours si précieux ne soient jamais grisées par leur sentiment de notre faiblesse".

Soulignons ici le grand respect que Maurras exprime pour ces peuples, qui contraste fort avec le suprémacisme racial et le cynisme des affairistes de tous bords et les idéologues révolutionnaires qui furent les plus avides promoteurs de l'aventure coloniale.

18 août 2013

Que restera-t-il de la France ?

Vive les vacances ! Les congés d'été sont souvent l'occasion de redécouvrir paysages enracinés et les merveilles de notre patrimoine historique. Pourtant, d'année en année, les paysages se transforment inexorablement : Une usine gigantesque masque l'horizon, une ligne TGV tranche un paysage, les éoliennes dominent les clochers, les cités typiques s'enlaidissent de prétendues oeuvres d'art qui sont surtout de couteux étrons. A la substitution de population s'ajoute une substitution des paysages : Ce ne sont plus seulement les peuples qui doivent disparaitre dans leur chair, c'est aussi leur souvenir, l'empreinte de leur âme qui s'efface de leurs terres.

C'est en ce moment le chantier pharaonique de l'inutile LGV, demain l'aéroport de Notre Dame des Landes... Pendant ce temps on détruit les églises devenues gênantes et les minarets poussent dans l'indifférence générale.

A Laval, le minaret a jailli d'un ancien hangar devenu mosquée, pendant que les églises construites récemment plient leur architecture à l'idéal du container :

Tant que nous vivons, Il n'est pas trop tard pour réagir. Mais ce n'est pas une raison pour attendre plus longtemps...

01 mai 2013

L'islamisme séduit chez nous

Même si le phénomène est marginal, il n'en est pas moins révélateur d'un profond manque de repères civilisationnels. France3 nous dresse ainsi le portrait d'un breton converti à la révolution islamique.

01 mars 2013

Bientôt l'appel du muezzin à Pouancé et Sablé sur Sarthe ?

L'islamisation de notre vieille europe avance à grands pas. Après les menus Hallal pour tous, c'est au tour de l'appel à la prière dans la rue. Bientôt la Charia pour tous ?

"Il n’est pas tout à fait anormal pour une communauté de croyants de solliciter des lieux de culte pour prier : puis, le pas étant fait, d’exiger des ajustements relatifs à la pratique du culte, tel l’appel à la prière.
(...). Ces revendications font progresser le processus d’islamisation de l’Occident chrétien. Le problème se règle donc en amont : ils faut faire cesser cette immigration de masse qui déstabilise l’équilibre culturel, mais de moins en moins homogène, de notre vieux continent…" source

30 novembre 2012

La nature a horreur du vide

Les informations quotidiennes nous apportent tellement de signes convergents du déclin de notre civilisation que beaucoup de nos compatriotes semblent s'y habituer et ne plus les voir. Heureusement, de temps en temps des images choc viennent les réveiller. Cela a été le cas de la burqa en France ou des minarets en Suisse.

Plus récemment, on voit l'apparition d'élus islamistes dans les institutions belges ou la conversion d'une église en mosquée par un évêque (que les mayennais connaissent bien). Sur ce thème, voir aussi ici.

On entend alors les endormis qui se réveillent : "il faut interdire ! il faut empêcher !" et dénoncer ces évènements après coup, comme s'ils étaient des accidents isolés. La réalité, c'est que les peuples d'europe occidentale sont en situation d'implosion démographique et spirituelle.

Les églises ne se verraient pas reconverties en mosquées si les chrétiens ne les avaient pas désertées, les islamistes n'auraient pas d'élus si nos gouvernants n'avaient pas invité ces populations à venir et à rester. A ce jour, l'invasion se poursuit sur les friches de notre déclin.

La réaction, c'est maintenant avec le Parti de la France.

01 octobre 2012

La fameuse question du voile

le voile.jpgD'après vous, lequel de ces deux voiles, est-il  le plus urgent de retirer ?

02 avril 2012

Identité française : La laïcité dans l'impasse

Une candidate à la présidentielle martèle qu’elle veut interdire les « tenues religieuses » jusque dans les transports en communs et les sorties scolaires, « sauf évidemment pour les religieux eux-mêmes ». Et chaque fois elle ajoute : « C’est un problème de laïcité », ou : « Nous sommes un pays laïque, il faut appliquer la laïcité. »La suite ici

Là ou avance l'immigration avance aussi l'islam, avec toute la remise en cause de nos moeurs et de notre civilisation qu'il porte en lui. Certains croient bon d'invoquer la laïcité comme rempart. Le parti de la France met lui en garde les français contre l'illusion que constitue ce bouclier en carton.

28 mars 2012

L'islamisation va bon train : résignation ou réaction ?

En Mayenne, l'islam est moins présent qu'en beaucoup d'autres départements, ce qui ne veut pas dire que ce phénomène ne nous concerne pas, la preuve ici. Si l'islam est encore discret chez nous, c'est qu'il est encore largement minoritaire. Si nos compatriotes s'inquiètent de plus en plus de ce qu'ils découvrent, ce n'est pas que l'islam a changé mais c'est qu'il devient majoritaire dans de nombreuses villes et départements autour de nous.

Les récents évènements de Toulouse viennent de jeter un jour cruel sur la réalité de la menace terroriste en France (voir ici), Dans la sphère politico-médiatique beaucoup incriminent un fanatique marginal. Il semble pourtant évident aux spécialistes que "le cas Merah" n'est pas un accident :

"La version intégriste représente une interprétation possible du texte fondateur lui-même ainsi que de son expression dans l'histoire. Ce point de vue serait même le plus proche de la vérité du texte. (...) Il convient, par conséquent, de rappeler l'existence d'accords fondamentaux, avec des divergences sur la seule action politique, entre cet islam intégriste et l'islam "de tout le monde". Sur le fond, les deux islams se retrouvent : la cité terrestre doit préparer la cité céleste, la parole incréee de Dieu définit les droits de Dieu et ceux des hommes, pour la restauration de l'ordre divin  et naturel le musulman est tenu par un "devoir de violence", qu'on ne peut nommer autrement et qui se manifeste notamment par la loi pénale (hudûd) et la théorie du djihâd. (source)

Une telle anaylse ne peut que donner des raisons de s'inquiéter de la marée islamique, même en Mayenne !

MM.