Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 mars 2012

L'islamisation va bon train : résignation ou réaction ?

En Mayenne, l'islam est moins présent qu'en beaucoup d'autres départements, ce qui ne veut pas dire que ce phénomène ne nous concerne pas, la preuve ici. Si l'islam est encore discret chez nous, c'est qu'il est encore largement minoritaire. Si nos compatriotes s'inquiètent de plus en plus de ce qu'ils découvrent, ce n'est pas que l'islam a changé mais c'est qu'il devient majoritaire dans de nombreuses villes et départements autour de nous.

Les récents évènements de Toulouse viennent de jeter un jour cruel sur la réalité de la menace terroriste en France (voir ici), Dans la sphère politico-médiatique beaucoup incriminent un fanatique marginal. Il semble pourtant évident aux spécialistes que "le cas Merah" n'est pas un accident :

"La version intégriste représente une interprétation possible du texte fondateur lui-même ainsi que de son expression dans l'histoire. Ce point de vue serait même le plus proche de la vérité du texte. (...) Il convient, par conséquent, de rappeler l'existence d'accords fondamentaux, avec des divergences sur la seule action politique, entre cet islam intégriste et l'islam "de tout le monde". Sur le fond, les deux islams se retrouvent : la cité terrestre doit préparer la cité céleste, la parole incréee de Dieu définit les droits de Dieu et ceux des hommes, pour la restauration de l'ordre divin  et naturel le musulman est tenu par un "devoir de violence", qu'on ne peut nommer autrement et qui se manifeste notamment par la loi pénale (hudûd) et la théorie du djihâd. (source)

Une telle anaylse ne peut que donner des raisons de s'inquiéter de la marée islamique, même en Mayenne !

MM.